la testostérone fait-elle pousser la barbe ?

Vous voulez vous faire pousser votre barbe à tout prix ? Nous comprenons : c'est viril, et ça vous met en valeur. Vous avez tout essayé pour y arriver, mais vous n'avez rien trouvé ? 

On vous a appris en cours de biologie que la testostérone stimule les caractéristiques sexuelles secondaires des hommes, ce qui inclut la barbe. Vous vous demandez donc maintenant si l'utilisation de boosters de testostérone peut vous aider à faire pousser votre barbe.

Voyons voir si c'est le cas, d'accord ?

La biologie de la croissance de la barbe

À première vue, la science de la pilosité faciale est simple : vous avez besoin de deux choses : de la testostérone et la bonne combinaison de gènes.

Commençons par la testostérone. Les hommes et les femmes produisent cette hormone sexuelle, mais à des niveaux différents. En général, les hommes en ont beaucoup plus que les femmes. Cette hormone joue un rôle crucial dans le développement des caractères sexuels secondaires tels que la croissance musculaire, les changements de voix, la pilosité corporelle et roulement de tambour : la pilosité faciale.

Comment la testostérone contribue-t-elle à la croissance de la barbe ?

La testostérone contribue à la pousse de la barbe en interagissant directement avec les follicules pileux (cavité dans laquelle le poil prend sa naissance). Elle les pigmente en leur donnant une couleur plus foncée et en les incitant à s'épaissir.

Cependant, la testostérone sans la bonne génétique ne vous donnera pas une barbe touffue. De nombreuses études comparant des hommes de différents groupes ethniques ont découvert que les individus qui développent moins de poils faciaux ont les mêmes niveaux d'hormones que ceux qui en développent.

Bien que la testostérone et le follicule soient tous deux ostensiblement nécessaires à la croissance d'une barbe, tous les follicules ne réagissent pas de la même manière au signal chimique de la testostérone.

Les poils de certains hommes ont du mal à lire et à répondre au signal des hormones, ce qui se traduit par une barbe inégale. En bref, les variations génétiques peuvent modifier la sensibilité de vos follicules aux hormones.

 

Les boosters de testostérone sont-ils utiles ? Oui et non !

Supposons que vous ayez les bons gènes, car sans eux, vous pouvez oublier de faire pousser votre barbe. La testostérone est donc le seul facteur déterminant.

Sur la base de ce raisonnement, la réponse rapide est : Oui, ils aident, mais seulement si vous avez un faible taux de testostérone, pour commencer. Si vous avez les bons gènes et un taux de testostérone sain, vous êtes prêt à faire pousser une belle barbe de Viking.

Cependant, les booster de testotérone sont inutiles si votre taux de testostérone est dans la fourchette saine.

Puisque nous parlons de la croissance des poils, comprenons ses étapes. Les poils de barbe poussent par cycles, 3 pour être exact :

Anagène : dure environ deux à quatre mois. Formation et début de la croissance des poils

Catagène : dure plusieurs semaines. Les compartiments du follicule liés à la croissance commencent à se ratatiner et une partie de la longueur du follicule pileux est perdue.

Télogène : Considérée comme une phase de repos. Elle peut durer jusqu'à plusieurs mois.

La testostérone, après avoir interagi avec les follicules pileux, se transforme en une forme plus efficace : la dihydrotestostérone (DHT). Les follicules pileux sont sensibles à la DHT qui les stimule pour favoriser la pousse des poils de barbe.

Faible taux de testostérone = faible taux de DHT.

C'est là que les boosters de testostérone viennent à la rescousse. Avec suffisamment de testostérone dans votre système, vos follicules pileux sont stimulés.

Tester votre taux de testostérone

Vous n'arrivez pas à faire pousser votre pilosité faciale et vous pensez que votre taux de testostérone est la cause du problème. Avant de vous en tenir à cette hypothèse, vérifiez si vous présentez une combinaison des symptômes suivants de faible taux de testostérone :

- Fatigue constante

- Faible libido

- Difficulté à avoir et à conserver une érection

- Incapacité à concevoir un enfant 

Si vos soupçons s'amplifient, une analyse de sang est généralement nécessaire pour déterminer votre taux de testostérone. Les niveaux de cette hormone mâle sont les plus élevés le matin, ce qui en fait le moment idéal pour effectuer le test. Pour vérifier les mesures, le test doit parfois être répété.

Il existe 3 tests de testostérone différents pour mesurer les différentes formes de testostérone dans l'organisme :

- Un test de testostérone totale : Mesure la testostérone attachée à des protéines (généralement la globuline liant les hormones sexuelles).

- Un test de testostérone libre : comme son nom l'indique, il mesure la testostérone libre, qui est la forme active de l'hormone.

- Un test de testostérone biodisponible : Un test peu courant qui mesure à la fois la testostérone libre et la testostérone faiblement liée à l'albumine - une protéine du sang. Comme le test de testostérone libre, il pourrait être utilisé pour identifier certaines maladies.

 

Les autres causes du manque de barbe

 

La Génétique

Votre génétique joue un rôle majeur dans la détermination de la taille de votre barbe. Vous serez probablement capable de faire pousser une barbe complète si les hommes de votre famille (y compris les grands-pères et arrière-grands-pères) en sont capables.

Nous avons déjà établi que la testostérone est responsable des caractéristiques masculines telles que la voix grave et la capacité à se laisser pousser la barbe. Nous avons également établi que la testostérone se transforme en DHT. Cela se produit par l'intermédiaire de l'enzyme 5-alpha réductase.

La DHT favorise le développement de la pilosité faciale lorsqu'elle se lie aux récepteurs de vos follicules pileux. Cependant, la sensibilité de vos follicules pileux à la DHT affecte également l'intensité de son impact. Votre génétique joue un rôle majeur dans la détermination de cette sensibilité.

Gardez à l'esprit que la DHT limite la croissance des cheveux sur votre tête, même si elle augmente la croissance de votre barbe.

État de la peau

Les follicules pileux des poils de barbe font partie de votre peau. Lorsqu'ils reçoivent le signal de la DHT, ils déclenchent la croissance des poils de barbe. Toutefois, si ces follicules sont obstrués par des substances nocives (huile, saleté, etc.), le processus de croissance des poils du visage est inhibé.

Par conséquent, veillez à garder votre visage propre, à laver vos oreillers et vos taies d'oreiller au moins une fois par semaine (pour éliminer la saleté et les huiles qui y sont piégées) et à développer une routine de soins de la peau adaptée à votre type de peau (sèche, grasse, mixte, etc.).

Carence en fer et anémie

Le fer est un minéral important pour la croissance des poils. Toute carence en fer peut entraîner la chute des cheveux et l'impossibilité de faire pousser la barbe.

L'explication biologique est simple. Le fer contribue à la production d'hémoglobine, une protéine des globules rouges. L'hémoglobine est chargée de transporter l'oxygène vers toutes les cellules du corps, y compris les cellules des cheveux. L'oxygène lui-même est responsable de l'exécution de différentes fonctions cellulaires.

Sans hémoglobine, il n'y a pas assez d'oxygène dans les cellules, ce qui retarde la croissance des poils.

 

Comment booster naturellement son niveau testostérone et ainsi améliorer la croissance de sa barbe ?

Bien que la génétique et les hormones soient les facteurs déterminants de la croissance de la barbe, il existe des stratégies qui vous permettront de faire passer votre barbe au niveau supérieur en boostant son taux de testostérone naturellement.

Exercice

Faire de la musculation est la meilleure façon d’augmenter votre niveau de testostérone. Ces exercices pompent le sang dans tout votre corps. Avec le sang vient l'oxygène. Avec l'oxygène, les cellules remplissent leurs fonctions. Cela inclut les follicules pileux du visage.

Il a été démontré que les exercices de force et de résistance augmentent le taux de testostérone. Nous avons déjà parlé précdemment de l'importance de l'hormone mâle.

Surveillez votre alimentation

Croyez-le ou non, l'obésité fait baisser le taux de testostérone. Ce phénomène est dû à la "réduction de la globuline liant les hormones sexuelles associée à la résistance à l'insuline".

Si les boosters de testostérone peuvent aider à augmenter le taux de testostérone, essayez d'intégrer consciemment certains de leurs ingrédients dans votre alimentation. Par exemple, vous pouvez obtenir du zinc grâce aux noix et aux pois chiches, de la vitamine B grâce aux viandes et à la volaille, et du fer grâce aux haricots et aux fruits secs.

Diminuez votre stress

Le cortisol et la testostérone sont en quelque sorte des ennemis. Plus il y a de cortisol dans le sang, plus le taux de testostérone diminue et vice versa.

Par conséquent, pour maîtriser l'hormone du stress, vous devez pratiquer des activités relaxantes. Ces activités comprennent :

- Les promenades dans la nature

- Activité physique fréquente

- Pratiquer un passe-temps

- Socialiser avec des proches

- Profiter du soleil

 

Est-ce que les boosters de testostérone sont dangereux pour la santé ?

Techniquement, les boosters de testostérone ne sont pas dangereux pour la santé, mais ils peuvent le devenir en raison d’utilisation inadaptée ou encore par « gourmandise » pour avoir des effets encore plus conséquents. Il faut vraiment être prudent. N'hésitez pas à consulter votre médecin ou un spécialiste avant toute utilisation de produits pour augmenter son niveau de testostérone.

Tout d’abord, il faut en faire un usage modéré, ce pour quoi il a été recommandé. Il n’y a pas d’effets secondaires si tout a été fait sous contrôle avec un suivi minutieux et précis.

Voici quelques des effets secondaire qui peuvent apparaissent assez fréquemment chez les personnes qui ne respectent pas les conditions d’utilisation fournies par le fabricant : 

- La perte de cheveux
- Agrandissement des seins masculins
- Acné
- Atrophie testiculaire
- Augmentation de la prostate
- Perte de libido
- Augmentation de l'agressivité
- Infertilité

Effets secondaires dangereux :

Hypertension : L'hypertension met le cœur à rude épreuve. Elle peut entraîner une cardiopathie hypertensive et une maladie coronarienne, et constitue un facteur de risque majeur d'accident vasculaire cérébral, d'anévrisme des artères et de maladie artérielle périphérique. Elle peut également entraîner une maladie rénale chronique.

Augmentation du nombre de globules rouges : La testostérone peut amener votre organisme à fabriquer trop de globules rouges. Cela augmente votre risque de maladie cardiaque, qui peut entraîner une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Hypertrophie de la prostate : La prostate pourrait s'élargir en prenant ces boosters, ce qui pourrait rendre la miction difficile et douloureuse. Si vous avez déjà un cancer de la prostate, l'hormone augmentera son taux de croissance. C'est pourquoi un examen de la prostate est indispensable avant de commencer à prendre les boosters.

Taux élevé de PSA : Le test PSA est un test sanguin utilisé pour mesurer une substance appelée antigène spécifique de la prostate dans le sang. Il est utilisé comme outil de dépistage du cancer de la prostate. Chez un homme en bonne santé, le taux de PSA doit être inférieur à 4 nanogrammes par millilitre de sang. Tout résultat supérieur à 4 est considéré comme anormal et peut indiquer un cancer de la prostate.

Dommages au foie : Les produits à base de testostérone, surtout ceux consommés par voie orale, présentent un risque de graves problèmes de foie.
"Tout homme qui prend ces compléments doit connaître les risques encourus", déclare le Dr Laungani. "Il peut y avoir d'autres alternatives aux médicaments qui valent la peine d'être essayées, comme l'augmentation de l'exercice, la modification du régime alimentaire et la gestion du stress. Les suppléments ne devraient être pris qu'en dernier recours et uniquement sous la surveillance d'un médecin."

Conclusion

Si votre taux de testostérone est faible ou en baisse, un coup de pouce peut vous aider à faire pousser votre barbe ou à épaissir vos poils déjà existants.

D'un autre côté, utiliser des boosters de testostérone lorsque votre système est déjà efficace pour produire de la testostérone est un effort inutile car ils ne s'attaqueront pas à la racine de vos problèmes.

Toutefois, avant de dépenser de l'argent pour des compléments ou, effectuez un test sanguin de testostérone pour déterminer précisément vos niveaux d'hormones. C'est le seul moyen de vous assurer un retour sur investissement. Nous vous conseillons d'utiliser des boosters si le test sanguin révèle que vous êtes déficient en testostérone.

Enfin, ne vous attendez pas à des résultats immédiats, mais sachez que si vous êtes patient, ils viendront.

Articles Récents

100% SÉCURISÉ

Notre site est équipé d’un cryptage SSL et nous ne conservons aucunes données bancaires.

SERVICE CLIENT

Un service clientèle de qualité est disponible pour répondre à toutes vos questions.

LIVRAISON SUIVIE EXPRESS

Expédition en 24/48h et livraison suivie à domicile.

SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Nos produits ne vous conviennent plus ? Nous proposons une garantie satisfaction sur votre commande.